Feux Croisés
Vendredi 20 Juillet 2012
Juillet 12

Aujourd'hui, le combat est ailleurs




Aujourd'hui, le combat est ailleurs
A l’heure où le clivage entre la presse et Internet est des plus importants, nous choisissons d’ouvrir un webzine de cinéma. La démarche est aussi importante que solennelle, bien que moins onéreuse et contraignante que le support papier.
Opposer aujourd’hui papier et web est absurde, tant les ponts entre les deux sont nombreux ; tandis que les anciens des Cahiers ouvraient un webzine nommé Independencia, Emmanuel Burdeau et Jean-Michel Frodon écrivaient respectivement sur Mediapart et Slate.
Aujourd’hui, le combat est ailleurs.

Il ne concerne plus les supports, papier contre pixel, mais les ambitions : conjuguer les talents en faisant le pari d’une richesse et d’une clarté du propos, ou chercher à traiter toute l’actualité, tous les films, comme des données.
Nous nous refusons à parler de tout et de n’importe quoi. Ce serait faire offense au lecteur, et à nous-mêmes. Ce webzine tend à incarner une ligne claire, qui se définit en fonction de l’intérêt du sujet et de l’envie de ses rédacteurs.
Notre philosophie est intimement liée au mot « délégation ». Nous souhaitons offrir à ceux qui adhèrent à notre projet la possibilité de coordonner les dossiers qui leur seront chers.
Car la marque de ce webzine doit être la qualité de ses dossiers, c’est-à-dire leur éclectisme stylistique, mais aussi leur non exhaustivité. Ces dossiers, consacrés à un ensemble de films, à une personnalité, à une question liée au cinéma doivent être ouverts. Mieux, ils nécessitent une ouverture pour la réflexion du lecteur cinéphile auquel on s’adresse.

Ce webzine prohibe également le commentaire en son sein. Les articles sont ce qu’ils sont, figés dans leur forme et ne nécessitent donc pas d’ajout du rédacteur à la suite de l’article. C’est pourquoi notre page Facebook et notre compte Twitter sont capitaux. Ils permettent d’entretenir le dialogue, en dehors du webzine, sur un autre terrain : celui du lien social.
Notre webzine sera principalement consacré au cinéma, mais il est important d’évoquer aussi les séries télévisées, non pas qu’elles soient égales ou supérieures au cinéma, mais parce qu’elles sont arrivées à un point de richesse formelle et scénaristique incontestable depuis plusieurs années.

Nous sommes d’une génération bâtarde, qui a connu davantage la VHS que le grand écran, davantage le DVD que la pellicule, davantage le streaming que la copie 16 mm. Ces flux continus et infinis d’informations nécessitent une cristallisation par l’écrit. C’est notre raison d’être.
Bienvenue sur Feux Croisés.

Cédric Bouchoucha et Chloé Beaumont.




A lire également
< >

Vendredi 20 Juillet 2012 - 15:00 Vivants