Feux Croisés

Charlie Chaplin

Dossier Charlie Chaplin -

Dans notre dossier du mois de Décembre, nous citions Martin Scorsese qui s’adressait aux jeunes : Faites ce que faisaient les peintres d'antan. Étudiez les vieux maîtres. Enrichissez votre palette. Élargissez votre gamme. Il reste encore tant à apprendre. Feux Croisés choisit donc de...

Pouvoir de Chaplin, grandeur de Keaton - Rémy Russotto

Chaplin versus Keaton, est-ce une question bête ? Rivalité qui révélerait deux conceptions du cinéma, voire du monde ? Comme Méliès s’opposerait aux frères Lumière, c’est l’hypothèse avec laquelle l’histoire du cinéma coince. Ces antagonismes valent peu de choses, mais peu importe....

Où est Charlot ? -

Dans son texte indispensable « Le mythe de M. Verdoux », André Bazin explique que Charlot y brille par son absence, Verdoux étant l’exact opposé du personnage crée par Charlie Chaplin. Car « Charlot persiste comme en surimpression dans Verdoux : c’est parce que Verdoux c’est...

Le propre du rire -

De tous les films mettant en scène le personnage de Charlot, La Ruée vers l’or est sans aucun doute le plus violent. Le cynisme des personnages et leur folle avidité laissent un goût amer au spectateur, saisi par l’effroyable histoire qui vient de lui être contée. Après l’échec commercial – en...

L'écran de Charlot - Carlos Solano

Orson Welles et Bruce Lee doivent beaucoup à Charlot. L’un des plus grands moments chaplinesques se situe au cœur-même de la trajectoire du personnage de Charlot (parcours qui, grosso modo, s’étend de 1914 à 1940), c’est-à-dire en 1928, date à laquelle Charles Chaplin réalise Le Cirque, dont...

Quand Charlot n'est pas là... -

L'Opinion publique (1923). La Comtesse de Hong Kong (1967). Le second long-métrage de Charles Chaplin et son dernier film, que plus de quarante ans séparent, possèdent un point commun d'importance : ce sont les seuls dans lesquels le cinéaste n'apparaît pas dans un rôle principal. Bien que les deux...

Musique et désir d'émancipation - Carlos Solano

L’importance et le rôle de l’œuvre de Charles Chaplin peuvent être mesurés à partir d’un film tardif qui constitue, sinon un aboutissement, du moins un tournant essentiel dans sa filmographie : Les Feux de la rampe (1952) actualise sur un registre élégiaque un certain nombre de problématiques...