Feux Croisés

Quentin Tarantino

Dossier Quentin Tarantino - Jérôme Dittmar

Des cinéastes révolutionnaires installant non seulement leur propre système mais bouleversant la manière de voir les films, tous les films, ils ne sont pas si nombreux. Deux ou trois, et Tarantino fait partie du lot. Si son oeuvre prolonge la rupture godardienne, de façon sans doute également...

Une histoire de violence : d'où nous frappe Quentin Tarantino ? - Sidy Sakho

A quelques jours de découvrir son dernier film, pourquoi ne pas partager une interrogation persistante quant au rapport réel de Quentin Tarantino aux scènes de violence. Un film surtout tiendra lieu de fil rouge à notre réflexion, le précédent Inglourious Basterds, de loin le plus discutable et...

Quentin Tarantino, cinéaste mondain - Jérôme Dittmar

Où commence le monde chez Tarantino ? Entre les images, derrière ou bien devant ? Peut-être à l'endroit où il faut les voir, dans la salle de cinéma. Il n'y a pas de plus grand lieu inaugural à sa conscience d'un ailleurs et de l'autre. De cet espace naît son cosmopolitisme : blaxploitation, kung...

À quoi rêve Quentin Tarantino ? -

Quentin Tarantino est un cinéphile qui n’a jamais été critique de cinéma malgré son envie probante de transmettre sa cinéphilie. La transmission ne s’est jamais faite par l’écrit et pourtant, le cinéaste-cinéphile détient le statut de professeur, source de savoir et de culture cinéphiliques. Il n’y...

The Krieg have quatre lingue -

          Symboliquement, et non financièrement, est-ce un hasard si le septième long-métrage de Quentin Tarantino a été distribué par Universal ? À travers son casting, Inglourious Basterds semble offrir autant de têtes d’affiches internationales que de voix aptes à...

Tarantino, du sample au double - Julien Abadie

Quentin Tarantino fait l'objet d'un malentendu conceptuel qui court d'interviews en featurettes. Malentendu que même ses plus récents travaux, malgré leur complexité sémiologique et analytique, ne sont pas parvenus à dissiper. En cause, la réputation du cinéaste, rat de vidéoclub, fan boy gentiment...

Défense du désordre - Emile Bertherat

Plus que la figure du cinéaste, c'est véritablement l'image du cinéphile que Tarantino renvoie dès que l'on évoque son nom. L'influence de sa cinéphilie au sein de son œuvre est un enjeu extrêmement riche et complexe. Comment incorpore-t-on les films des autres quand on réalise les siens ? Cette...

Back to the Future -

« Please don't dead end, please don't dead end », répète Kim (Tracie Thoms) comme un mantra, alors que sa bagnole s'engage sur un chemin à l'issue douteuse, à la fin de Death Proof. Et non, elle parvient finalement à retrouver la route et à reprendre l'époustouflante poursuite en voiture...

Tarantino amour et compromis - Rémy Russotto

Le texte qui suit est violemment inspiré par le formidable « Sam Fuller sur les brisées de Marlowe » que Luc Moullet a consacré en 1959 à un cinéaste, Samuel Fuller, qui n'est pas sans rappeler Quentin Tarantino. Quentin Tarantino a quelque chose à faire, il le fait naturellement, sans forcer. Il...