Feux Croisés
Jeudi 31 Octobre 2013
Octobre 13

L'élan libérateur




Docteur Folamour, Stanley Kubrick (1964)
Docteur Folamour, Stanley Kubrick (1964)
Notre revue poursuit sa seconde année avec une nouvelle rubrique, consacrée aux actualités du cinéma. Entendons-nous bien sur ce terme d’actualités : il ne s’agit en aucun cas pour Feux Croisés de se mettre soudainement à évoquer les dernières nouvelles sur le casting du prochain film qui agite les passions les plus irrationnelles. D’autres sites se sont déjà tournés vers l’actualité chaude, certaines revues papiers adoptent tant bien que mal le système de brèves qui ne sont déjà plus à l’ordre du jour au moment de leur impression. Ce n’est pas notre affaire.

Le terme d’actualités qui donne son titre à notre rubrique s’explique simplement. Après quatorze mois consacrés à dix dossiers, dont le dernier en date est consacré à Steven Soderbergh, nous avons souhaité aborder de front les sorties en salles. Jusqu’alors, notre volonté était de nous servir de l’actualité comme d’un prétexte pour revenir au passé, aux œuvres précédentes d’un cinéaste qui dévoile son nouveau film. Si cette démarche a toujours sa place dans la revue (le dossier de Novembre sera d’ailleurs consacré à James Gray), elle peut toutefois se compléter avec un élan libérateur vers les œuvres. C’est pour nous une manière de nous affranchir d’une structure trop frustrante, et aussi d’éviter à l’avenir les rendez-vous manqués que nous avons eus auparavant avec Kathryn Bigelow, Terrence Malick, ou encore Alain Guiraudie, cinéastes appréciés par différents rédacteurs et qui n’ont pu trouver leur place au cours de cette première année. Notre souhait premier était de mettre en avant un traitement non pas neuf mais original de l’actualité, et d’instaurer un temps critique à rebours des modes hebdomadaires. Ce souhait se prolonge ainsi avec cette rubrique, qui ne prétend pas à l’exhaustivité.

La rubrique « Actualités » s’ouvre donc avec ces douze premiers textes, qui abordent les sorties des mois d’Août, Septembre et Octobre, avec un détour par le mois de Juin et d’autres vers des cinématographies étrangères que nous connaissons peu, et que la Cinémathèque française a choisi de mettre en lumière ces dernières années dans le cadre de son Histoire permanente du cinéma. Le peu de littérature critique francophone sur ces trois films, et la rareté qui les entoure rendent d’autant plus précieux ces textes que nous avons choisi de publier.


Cédric Bouchoucha
Cofondateur et co-rédacteur en chef de Feux Croisés. Titulaire d'un master en études... En savoir plus sur cet auteur