Feux Croisés
Mercredi 15 Août 2012
Juste une image

Les colosses aux pieds d'argile




Orson Welles dans Citizen Kane (1941)
Orson Welles dans Citizen Kane (1941)
C'est une image sur papier glacé. Une image de monument. Une image qui précède la vision du film. Le plan n'est peut-être pas dans l'œuvre, et qu'importe. Elle était aussi imposante que cet homme, à la posture bien peu naturelle : les jambes écartées, chaque pied sur une pile de journaux. Ce que je ne savais pas, c'est qu'il était sur ses propres journaux, ceux qui ont alimenté des polémiques, des scandales, des guerres. 

Ses mains ne sont pas visibles : l’homme n’en a pas besoin, il n’est pas du genre manuel. Le journal est l’expression de son imagination débordante. Son regard est celui du politique, travaillé, grave et confiant, fixe et pensif. Celui de Kennedy, celui d’Obama, celui même, plus récemment, de Hollande. Un regard d’ambition, qui imprime davantage la légende que la réalité. Un regard de mythe. Celui de Charles Foster Kane tout autant que celui d’Orson Welles.

Revenons sur les pieds de l’homme. Ce sont ces pieds qui m’ont intrigué lorsque j’ai vu cette photographie pour la première fois, dans une magnifique encyclopédie du cinéma dirigée par Bernard Rapp et Jean-Claude Lamy, en 1998. J’avais sept ans, n’avais pas vu Citizen Kane et pourtant, le film m’accompagnait au fil des nuits organisées autour de ce copieux ouvrage. Ces pieds, donc, disposés maladroitement sur des piles de journaux. Les mains derrière le dos, les jambes constituent le seul appui dans cette forêt de papiers. L’homme paraît sûr de lui, mais c’est en vérité un colosse aux pieds d’argile. Perché sur des journaux, il est un ambitieux qui marche sur des œufs. Ironie du sort, Kane finira isolé, tout comme Welles après la sortie de Citizen Kane. Mais cette intuition enfantine ne put se confirmer que quelques années plus tard, après avoir vu le film, et lu l’article associé à cette image obsédante.


Cédric Bouchoucha
Cofondateur et co-rédacteur en chef de Feux Croisés. Titulaire d'un master en études... En savoir plus sur cet auteur


A lire également
< >

Vendredi 30 Janvier 2015 - 19:58 Le Coup de cœur

Dimanche 21 Avril 2013 - 17:45 Troisième image si doux visage