Feux Croisés
Lundi 8 Avril 2013
Dossiers

Lost

A propos de 40 ans : Mode d'emploi (This is 40, 2013)




This is 40
This is 40
This is 40 commence par une scène de sexe assez crue mais hilarante suivie d’une dispute conjugale ; scène d’introduction qui nous confronte à la fin progressive d’une certaine vulgarité habilement dosée dans les réalisations de Judd Apatow, et donne aussi le ton du film. Il s’agira moins de sexe que de disputes : this is 40. Mais peu importe car une fois passés cette scène et son constat, Apatow nous donne la véritable clef de son film : Sadie, la fille aînée de la famille, regarde la série Lost. Les images de Lost sur l’écran de son iPad et ses réactions suite aux multiples rebondissements de la série fonctionnent comme un leitmotiv tout au long du film. Ce n’est pas un simple clin d’œil, un énième ressort comique ou dramatique, il nous indique que la représentation du quotidien est sa principale préoccupation, puisque « la série comble l’emploi du temps de nos journées domestiques » (propos d’Axelle Ropert dans les Cahiers du cinéma n°658). Ainsi, Apatow nous rappelle aussi que, comme les héros de Lost qui croient vivre un quotidien extraordinaire transformé en fait par la narration en ordinaire, les disputes de ses personnages, parce qu'inspirées de la propre vie du cinéaste, correspondent au quotidien de quiconque ayant une famille ou étant en couple, c’est-à-dire chaque spectateur potentiel. Et si certains reprochent à Apatow de remettre en cause un modèle social a priori idyllique – soit un très beau couple avec deux beaux enfants et une belle maison, c’est sans comprendre la portée universelle du film. Mais il ne s’agit pas d’une universalité que pourrait revendiquer un film bien-pensant. Par exemple, derrière la belle femme de quarante ans incarnée par Leslie Mann se cache un père indigne : Apatow utilise un cadre sociologique bien précis et mille fois représenté dans le cinéma américain contemporain pour mieux le briser. Le rêve américain n’existe plus/pas, mais la poursuite du bonheur demeure et fait naître les conflits. 

Le sujet est plus sérieux que dans Funny People (2009) et pourtant, l’humour persiste. Mais là encore, la représentation de la réalité prime : comme dans la vie, la blague fait partie d’un instant mais elle n’en est pas le motif. Dans le film, les scènes ne sont plus entièrement au service de l’humour (comme pouvaient l’être la séquence d’épilation d’Andy dans 40 ans, toujours puceau (The 40 Year-Old Virgin, 2005) ou les scènes de stand-up dans Funny People (2009)) mais quelques vannes ponctuent la plupart des scènes. Si This is 40 est sûrement le plus efficacement drôle au niveau quantitatif, l’art de la comédie selon Apatow s’y fait moins subtil. Les blagues fusent mais c’est au détriment d’une subtilité comique à la James L. Brooks atteinte dans Funny People ou encore dans sa production Cinq ans de réflexion (The Five-Year Engagement (2012)). Mais Apatow a tout de même retenu le meilleur de Brooks et c’est ce qui fait la force de This is 40 : un sens du rythme, qui peut ressembler, à tort, à une absence de rythme. Tout comme Brooks cherchait à éviter la grande scène romantique avec violons et pleurs tout en nous parlant constamment d’amour dans Comment savoir (How Do You Know, 2010), Apatow ne fait pas claquer les portes lors de l’anniversaire de Debbie. Pourtant, tous les éléments propices sont là : le père de Debbie qui l'a abandonnée lorsqu’elle était petite, le père immature de Pete qui demande sans cesse de l’argent à son fils. Et pourtant, rien ne se passe. Ou du moins, il n’y a pas de gros conflit puisque l’objet de la séquence est d’apaiser les tensions et d’éviter les conflits puisque, comme le dira plus tard Sadie à sa petite sœur Charlotte en lui expliquant la fin de Lost tant désirée, « it’s not sad, it’s happy because they helped each other achieve their destiny ».

40 ans : mode d'emploi de Judd Apatow. Avec Paul Rudd, Leslie Mann, John Lithgow, Megan Fox, Chris O'Dowd, Jason Segel, Lena Dunham. Sorti le 13 Mars 2014.
Lost


Chloé Beaumont
Co-créatrice de Feux Croisés. En savoir plus sur cet auteur


A lire également
< >

Lundi 8 Avril 2013 - 17:18 Dossier Judd Apatow

Lundi 8 Avril 2013 - 17:00 Apatow, au minimum